La solidarité:



La solidarité, du latin "solidus", entier, consistant, lien unissant entre eux les débiteurs d'une somme. Ce terme est apparu en France à la fin du XVIIIe siècle dans le dictionnaire de l'Académie française où il est défini, en 1835 comme "responsabilité mutuelle qui s'établit entre une ou plusieurs personnes", ce qui implique la conscience d'une communauté d'intérêt (tel qu'économique, social, politique, moral, spirituel) avec en corollaire l'obligation de ne pas desservir les autres et de leur porter assistance.

On y trouve un sentiment de responsabilité et de dépendance réciproque au sein d'un groupe de personnes qui sont moralement obligées les unes par rapport aux autres. Ainsi les problèmes rencontrés par l'un ou plusieurs de ses membres concernent l'ensemble du groupe. La solidarité conduit l'homme à se comporter comme s'il était directement confronté au problème des autres, sans quoi, c'est l'avenir du groupe (donc le sien) qui pourrait être compromis.

En matière juridique (ce qui est l'origine première du mot solidaire), lorsque la solidarité est prononcée, notamment pour des créances, chacun des membres du groupe est engagé, en termes de dette et de responsabilité, pour la totalité. La dette ne peut alors être divisée et répartie entre les individus. La solidarité humaine est un lien fraternel et une valeur sociale importante qui unissent le destin de tous les hommes les uns aux autres.

C'est une démarche humaniste qui fait prendre conscience que tous les hommes appartiennent à la même communauté d'intérêt. La solidarité doit être distinguée de l'altruisme qui conduit à aider son prochain, par simple engagement moral, sans qu'il y ait nécessité de réciprocité, ainsi que de la coopération où chacun travaille dans un esprit d'intérêt général pour l'ensemble.

De même, la solidarité doit être distinguée de la fraternité : en effet, la fraternité, au-delà de son sens affectif familial, traduit une obligation "morale" de chacun vis-à-vis de tous, alors que la solidarité relève d'une organisation sociale de tous envers tous.

Pour bien comprendre le terme de solidarité, il s'agit de se rappeler ce que nous entendons souvent "on est toujours en train de faire quelque chose pour les jeunes, pour les…, pour" Or la solidarité consiste à faire quelque chose avec les jeunes, avec les…, avec… : tous avec tous. La solidarité ce n'est pas la charité pour autrui, bien au contraire, c'est le rapprochement avec autrui.

Principe de redistribution solidarité vis-à-vis d'autrui, ce n'est pas la charité pour autrui, c'est le rapprochement avec autrui. 

Par Bernard.A, vice président de l'amea



Le: 2020-04-16 Par: B.A

Soutenez-nous