RÉCIT 25 : Pourquoi Dieu fit-Il de Mohammed un commerçant ?:



Dans son éducation, Dieu prédestina Mohammed à devenir un commerçant pour les vertus et la formation qu’offre ce métier. Celui-ci va lui permettre de voyager, et de côtoyer beaucoup de monde et de s’imprégner de diverses cultures.

Tout d’abord le commerce va former Mohammed aux relations humaines et à la psychologie. Il était jusqu’à l’âge de 19 ans, plutôt discret et réservé, car le métier de berger l’avait plutôt conduit à la solitude, désormais le commerce va le pousser à être au contact avec diverses populations.

En effet le commerce permet un contact direct avec les gens, et Mohammed va donc connaitre les mentalités, les pensées, et les humeurs du peuple mecquois en particulier, mais aussi celles des arabes et des peuples lointains.

Mohammed va effectuer des voyages pour son commerce vers le Sham au Nord, à Bosra, une capitale économique internationale sous la domination de l’empire byzantin. Il se déplacera également Au Sud, à Sanâa (Yémen), une autre capitale économique internationale sous la domination perse et abyssine.

Grâce à ce métier de commerçant, Mohammed va découvrir également diverses cultures des tribus arabes et des peuples lointains. Il va côtoyer sur les grands marchés de Bosra et de Sanâa des gens différents venus d’Arabie, d’Europe, d’Asie, et d’Afrique. Il est rapporté dans les récits historiques que Mohammed fut émerveillé par l’art chinois, notamment pour leur savoir faire dans le domaine de la porcelaine. Devenu Prophète il dira : « Allez chercher le savoir même en Chine ».

Le commerce permettra également à Mohammed de tisser beaucoup de relations, et d'être initié à l’art de la communication, en plus de son éloquence déjà reconnue.

De plus, à travers ses voyages au Yémen et au Sham, Mohammed acquiert des connaissances géopolitiques du monde. Même s’il ne savait ni lire ni écrire, Mohammed était très intelligent, très cultivé et connaissait bien le contexte dans lequel il évoluait.

Plus tard, devenu Prophète, il conseilla les musulmans à s’engager dans le commerce et à voyager, car c'est des sources de belles richesses. Cette richesse visée n'est pas celle de l'argent comme l'ont compris certains, mais celle de l’ouverture d’esprit aux autres, au savoir, à l'art, à la culture...

Dieu n’a rien négligé dans l’éducation de Mohammed, tout est parfaitement agencé et planifié dans les moindres détails. Avant de devenir le Prophète, Mohammed est d’abord et avant tout un homme éduqué aux plus belles valeurs humaines, éthiques et morales, mais aussi imprégné d'une grande culture générale qui fit de lui un homme très ouvert d'esprit, éclairé, sage, intelligent et discipliné, bien qu'il ne savait ni lire ni écrire.


Le: 2018-12-25 Par: M.A

Soutenez-nous