RÉCIT 24 : Mohammed s’engage dans le métier de commerçant:



Mohammed était un bosseur, il ne se lamentait pas de sa situation précaire, mais il agissait pour gagner sa vie et pour aider son oncle vieillissant et en difficulté. De toute sa vie, Mohammed n’a jamais tendu la main, faisant la manche, ni il ne s’est approché de l’argent facile et illicite.

Alors qu’il atteint l’âge de 24 ans, Mohammed est sollicité pour ses services par Khadija Bint Khoualid, une très riche commerçante mecquoise. Elle était veuve, et donc à la recherche de personnes honnêtes afin de s’occuper de son commerce.

Lorsque Khadija entendit parler de Mohammed, de ses valeurs humaines, et de ses qualités morales, elle le fit venir immédiatement afin de lui proposer de prendre la responsabilité de sa caravane commerciale en partance pour le Sham (Bousra - Syrie).

La proposition de Khadija faite à Mohammed fera de lui un très grand commerçant, réputé à la Mecque et ailleurs.  Il sera surnommé « l’honnête et le digne de confiance ». Voilà comment est perçu Mohammed par son peuple, bien avant la prophétie et l’islam. De la précarité, Mohammed va tendre vers l’aisance par son engagement dans le commerce.


Remarque !

On peut se poser une question : Mohammed peut-il traiter et discuter avec une femme ? A chacun de répondre à la question …

Rappelons juste que la société mecquoise dans laquelle grandissait Mohammed était mixte, et s’il était interdit à un homme de voir une femme ou de lui parler, Dieu aurait empêché son futur Prophète de le faire avec Khadija, comme cela s’est produit pour d’autres situations rapportées dans la « Sira » - biographie du Prophète.   



Le: 2018-12-25 Par: M.A

Soutenez-nous