RÉCIT 58 : Le Prophète s’adresse publiquement au peuple de la Mecque :



Après avoir exposé son Message aux membres de la tribu Hachim, le Prophète poursuit sa mission pour s’adresser désormais à tout le peuple de la Mecque. Un matin, très tôt, le Prophète escalada le Mont Abou Qobeïs, ou le Mont Safa selon une autre version, et Il se mit à appeler à haute voix les tribus qui composaient le peuple mecquois, appelé aussi Qoreïche.

Ces appels retentissaient dans toute la Mecque et intriguèrent Qoreïche, surtout qu’il s’agit de la voix de Mohammed qui n’avait pas pour habitude d’agir ainsi. Les gens accouraient vers l’endroit de l’appel, et ceux qui ne pouvaient se déplacer envoyèrent des messagers pour s’informer.

Lorsque les gens se sont tous rassemblés autour de Lui, le Prophète prit la parole et s’exclama ainsi : « Ô Qoreïche ! Si je vous disais qu'une armée se tient derrière cette montagne et s’apprête à vous attaquer, me croirez-vous ? »

C’est alors que tous d’une seule voix répondirent : « Certes ! Nous te croyons. Nous n’avons jamais entendu de mensonge de ta part ».

Le Prophète voulait que Qoreïche exprime de vive voix cette confiance. C’est une leçon également pour les prédicateurs de la religion : celui qui n’est pas véridique dans ses propos, mieux vaut qu’il se taise. Quant à Mohammed, tous l’appelaient « As-sadiqou Al-Amine » - le véridique et digne de confiance. S’ils étaient convaincus de sa véracité et de son intégrité, alors ils ne pouvaient que croire en ce qu’Il allait leur annoncer. Ainsi le Prophète poursuivit son intervention et déclara : « Alors sachez que Je suis le Messager de Dieu envoyé pour vous avertir ! »

L’assistance est étonnée par ces propos ; elle prêta l’oreille, quand soudain Abou Lahab, perturba la séance s’écriant en direction de son neveu Mohammed : « Damné sois-tu ! Est-ce pour cette raison que tu nous as rassemblé ? »

Abou Lahab, était comme furieux, il coupa subitement la parole au Prophète et s’est mis à disperser la foule s’exclamant : « Dispersez-vous ! N’écoutez pas mon neveu, il est devenu fou ! »

Quelques instants auparavant, Mohammed était ce noble Qoreïchite, véridique et honnête, le voilà traité publiquement de fou, et de surcroît par son propre oncle, un membre très proche de la famille. Les gens auraient pu faire taire Abou Lahab et laisser Mohammed poursuivre son sermon, mais ils préférèrent répéter bêtement : « Mohammed est devenu fou ! », ils se dispersèrent, laissant Mohammed planté là, tel un étranger banni.

Ce fut un coup dur pour le Prophète ! Une dure épreuve dans sa mission, et elles vont se succéder les unes après les autres. A peine vient-Il d’entamer son discours à l’adresse de son peuple qu’il est aussitôt damné, traité de fou et tous le fuient !  Et ce fut un membre proche de sa famille qui ouvrit la porte des hostilités. Quel commun des mortels peut-il garder son sang-froid dans une telle scène ? Pourtant Mohammed ne répondit pas, Il garda le silence. C’est ainsi que va débuter une guerre psychologique contre la personne de Mohammed, Il va essuyer les pires insultes et agressions.

Avant de poursuivre notre récit, remarquons l’attitude des gens venus écouter le Prophète : Comment un seul homme a-t-il pu retourner la situation et réussit-il à dissuader toute la foule à le suivre dans ses agissements outranciers et mensongers ? Pas un seul dans l’assistance n’osa faire face à Abou Lahab, lui rappelant qu’ils étaient libres d’écouter Mohammed et d’en juger d’eux-mêmes ? Rappelons que nous sommes dans une société où la liberté de penser et de s’exprimer est un privilège réservé qu’à un groupe restreint : celui des seigneurs de la Mecque, ceux-là mêmes qui tiennent les pouvoirs sur le peuple mecquois.

Si nous devions comparer notre contexte aujourd’hui à celui du Prophète à la Mecque, nous constatons qu’il est bien différent. En France, la liberté d’exprimer sa religion est garantie, nous pouvons même la pratiquer aisément. Ce n’était pas du tout le cas à la Mecque à l’époque du Prophète, et c’est là l’intérêt de cet exposé : comparer les deux contextes pour mieux comprendre la personnalité et le Message du Prophète.


Le: 2019-02-15 Par: M.A

Soutenez-nous