Lettre ouverte à nos amis musulmans de la Vallée du Gier:



HEUREUX LES ARTISANS DE PAIX ET DE FRATERNITE

 

A nos frères et sœurs musulmans


« Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés

Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage

Heureux ceux qui ont faim  et soif de la justice car ils seront rassasiés.

Heureux les miséricordieux car ils obtiendront miséricorde

Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu

Heureux ceux qui font œuvre de paix : ils seront appelés fils de Dieu 

Heureux êtes vous lorsque l’on vous insulte, que l’on vous persécute et que l’on dit faussement toute sorte de mal à cause de moi. Soyez dans la joie car votre récompense est grande dans les cieux »

Avec nos communautés catholiques de la vallée du Gier, nous avons fait résonner très fort ces paroles de Jésus de l’Evangile de Matthieu au chapître 5,.dans nos églises le week-end end dernier pour  la fête de Toussaint. Elles prennent un sens particulier dans l’atmosphère  marquée par les attentats terroristes en France et dans le monde.   

Frères et sœurs musulmans, ces mêmes paroles nous vous les offrons aujourd’hui,  sûrs qu’elles trouvent un écho en vous. En effet, des messages de soutien et d'amitié, individuels ou communautaires, nous ont été adressées pour nous dire : « musulmans, nous sommes à vos côtés ». Aujourd’hui nous voulons vous exprimer nous aussi que nous sommes à vos côtés, conscients que ces attentats peuvent vous stigmatiser avec vos communautés. Or nous croyons que Dieu, le Tout-Puissant, n’a besoin d’être défendu par personne et ne veut pas que Son nom soit utilisé pour terroriser les gens. Par contre, nous croyons qu' il se réjouit lorsque ses enfants font oeuvre de paix et de réconciliation au coeur de sa création,  la maison commune.

Ce n’est pas de murs que notre maison commune a besoin mais de ponts." Vivre ensemble" est, en effet,  bien plus qu'un beau slogan, il nécessite plus que jamais : éducation, rencontre, réflexion, prière et action. Croyants de différentes confessions nous désirons y contribuer, dans le cadre de la République.  Notre vallée du Gier fut et demeure terre d’accueil pour tant et tant de migrations, choisies ou subies. La réalité actuelle au plan sanitaire, sociale et économique nous stimule pour faire preuve d'audace et d'inventivité avec  les autres croyants, et  tout homme, toute femme de bonne volonté, que ce soit  dans l'entreprise, le quartier, ou dans la vie associative. Nous saluons toutes les initiatives qui peuvent aller dans ce sens, comme  l’association des femmes « Artisantes de Paix ». 

Pour conclure, nous  voudrions  reprendre à notre compte  la déclaration commune entre le pape François et le Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb de la mosquée al-Azhar :

« Au nom de Dieu qui a créé tous les êtres humains égaux en droits, en devoirs et en dignité, et les a appelés à coexister comme des frères entre eux, pour peupler la terre et y répandre les valeurs du bien, de la charité et de la paix.

 

Au nom de l’âme humaine innocente que Dieu a interdit de tuer, affirmant que quiconque tue une personne est comme s’il avait tué toute l’humanité et que quiconque en sauve une est comme s’il avait sauvé l’humanité entière.


Au nom des pauvres, des personnes dans la misère, dans le besoin et des exclus que Dieu a commandé de secourir comme un devoir demandé à tous les hommes et, d’une manière particulière, à tout homme fortuné et aisé.                                                                                                                                                        

Au nom de la ‘‘ fraternité humaine’’ qui embrasse tous les hommes, les unit et les rend égaux. Au nom de cette fraternité déchirée par les politiques d’intégrisme et de division, et par les systèmes de profit effréné et par les tendances idéologiques haineuses, qui manipulent les actions et les destins des hommes.

Au nom de la liberté, que Dieu a donnée à tous les êtres humains, les créant libres et les distinguant par elle.

Au nom de la justice et de la miséricorde, fondements de la prospérité et pivots de la foi.

Au nom de toutes les personnes de bonne volonté, présentes dans toutes les régions de la terre.

Au nom de Dieu et de tout cela, nous déclarons adopter la culture du dialogue comme chemin ; la collaboration commune comme conduite ; la connaissance réciproque comme méthode et critère".

 

LES SIGNATAIRES DE LA LETTRE:

Père Gilbert Thollet, curé de St Ennemond en Gier (Rive de Gier)

Père Joseph Nguyen Huu Tung, curé de St Thomas en Val de Gier (La Grand Croix)

Père Bernard Tordi curé,  de Ste Marie Madeleine en Gier (Saint Chamond)


Le: 2020-11-05 Par: MA

Soutenez-nous